March 31, 2018

0 Comments


Ménage du printemps

Pour certains, le printemps évoque le temps des sucres, la période des semailles ou la beauté des floraisons, mais pour les cyclistes, l’équinoxe de mars marque l’arrivée imminente des beaux jours et des longues randonnées!

Pourquoi ne pas profiter de l’énergie créée par cette grande anticipation pour vous plonger dans un petit ménage du printemps? À vélo, nous aimons tous être confortablement vêtus et paraître à notre avantage, alors le moment est venu de trier vos vêtements et accessoires de vélo. Au fil des ans, vous avez probablement accumulé de nombreux articles, mais il est fort possible que vous ayez perdu du poids, que vos goûts aient changé, que certains vêtements soient usés ou abîmés, ou que certains articles soient tombés dans l’oubli. Prenez le temps de revisiter votre « garde-robe cycliste ». Ainsi, vous prendrez conscience de vos ressources, vous pourrez facilement déterminer vos réels besoins pour la nouvelle saison et vous ferez peut-être même quelques heureux!

Le simple fait d’inventorier vos vêtements et accessoires vous aiguillera dans vos acquisitions. Évaluez les éléments que vous avez en stock, puis misez sur des nouveautés qui manquent à votre collection, soit pour prolonger votre saison soit pour accroître votre confort. Exit les cuissards éventés qui en révèlent un peu trop sur votre anatomie! Fini les maillots trop grands que vous portiez avant de perdre vos 30 lb! « Merci bonsoir » les casques des années 1990!

Non seulement votre ménage du printemps vous aidera à voir clair et à faire des choix judicieux, mais il vous permettra sûrement de faire preuve de générosité. Mettez de côté les articles en bon état qui ne vous conviennent plus ou qui vous font un peu moins vibrer dans le but de les donner au suivant. Voici quelques solutions simples :

  • Ciblez un cycliste débutant qui possède à peine quelques morceaux et donnez-lui vos articles en trop.
  • Rédigez une petite annonce, puis offrez votre lot de trésors en ligne.
  • Communiquez avec un ami qui participe à un camp d’entraînement dans le Sud, puis demandez-lui de distribuer vos articles aux encadreurs sur place en guise de remerciement.

N’oubliez pas que les banalités des uns sont souvent les trésors des autres!

En terminant, pourquoi ne pas succomber à la tentation de vous récompenser pour ce grand ménage? Avouons-le, c’est toujours ultra motivant de s’offrir un petit luxe pour entamer la saison! En toute confidence, tous les membres de l’équipe Vélozone ont déjà jeté leur dévolu notamment sur de nouvelles chaussures, un nouveau maillot, des lunettes, un casque, des porte-bouteilles assortis, etc. Faut croire que nous avons été très productifs lors de notre ménage du printemps, alors à vous d’en faire autant! Ensuite, vous aurez tout le loisir de passer en boutique pour vous gâter!

 

March 09, 2018

0 Comments


Trois fois en trois jours

Tandis que certains s’affairent à ériger leur palais de fortune sur la glace fragile afin de leurrer les dernières perchaudes de la saison, nous filons à toute allure sur notre monture, bien à l’abri sous notre armure. Mérinos, profila et néoprène nous protègent du froid qui est toujours palpable.

 

Malgré tout, nous avons la fougue et la fierté de deux jeunes premiers enivrés par le sentiment de liberté retrouvé. Après tous les efforts déployés sur le rouleau d’entraînement, notre valse avec les grands vents du printemps peut commencer, car nous sommes prêts à les affronter. Quelle satisfaction de se lever en danseuse et de sentir le vélo se déhancher avec nous! Fini la triste inertie du vélo pris en étau par les griffes du TACX, dans le fin fond du sous-sol…

Nous nous lançons dans notre première cavalcade de 2018 avec le cœur léger, prêts à tout pour se réapproprier notre identité profonde de cycliste. À la guerre, comme à la guerre! Soudainement, le nombre de kilomètres, les watts par kilo et le volcan de Watopia ne tiennent plus la route… Cet univers Zwift, qui nous a tenus en vie pendant les mois d’hiver, nous semble déjà être chose du passé. Désormais, c’est l’hostilité printanière que nous voulons conquérir : les grands vents qui se faufilent entre nos rayons pour nous secouer, le froid qui cherche à faire fendre les petites parcelles de peau exposées et l’humidité sournoise qui sévit en nous faisant frissonner dès que nous nous immobilisons quelques secondes.

Ainsi, au cours de la fin de semaine dernière, nous avons entamé notre conquête de l’asphalte! À cœur vaillant, rien n’est impossible! Nous étions si affamés de cette liberté que nous sommes sortis trois fois plutôt qu’une (samedi, dimanche et lundi). Honnêtement, nous étions très bien protégés, alors en réalité, ce fut très agréable! Allez-y vous aussi! Vous ne le regretterez pas! Il vous suffit de vous vêtir en fin stratège et vous gagnerez vous aussi votre bataille!

Passez nous voir à la boutique pour compléter votre armure et pour jaser vélo! Nous vous transmettrons toutes nos stratégies pour vous apprendre à aimer ces randonnées printanières. Plus tôt vous remonterez en selle, plus votre aisance à vélo reviendra rapidement pour votre saison 2018!

Bon succès!
L’équipe Vélozone
December 12, 2017

0 Comments


Passer de la passion à l'action

La première vraie bordée est là, et malgré tout, nous sommes nombreux à poursuivre l'entraînement en gardant l'œil sur la saison à venir. Pour rallier les troupes, nous avons pensé vous présenter le profil de cyclistes motivants qui ne lèvent pas le pied sur la pédale, même en hiver. Ainsi, vous aurez un petit coup de pouce pour entreprendre votre propre entraînement intérieur.

Aujourd'hui, nous vous présentons celui qui est à la tête de notre équipe depuis maintenant 13 ans. Bienveillant, visionnaire et ambitieux, Pascal Deslauriers dirige notre équipe avec brio. Son succès repose sans doute sur son instinct, sa grande écoute et son expérience approfondie du cyclisme sous toutes ses formes.

Au début des années 1990, il dispute ses premières courses et tombe en amour avec l'adrénaline. Le cyclisme lui apprend des leçons de vie de toutes sortes et le mène vers une carrière d'homme d'affaires. Propriétaire de la Boutique Vélozone, de Rack d'auto Montérégie et de La Zone, Pascal a toujours des idées plein la tête pour faire rayonner le sport et pour concrétiser ses ambitions. Qu'il s'agisse d'épreuves sportives ou de défis professionnels, il ne recule devant rien. D'ailleurs, il s'initie au triathlon avec ses enfants au cours des années 2000. Par la suite, ses ardeurs sont ralenties par quelques blessures, mais il demeure le "fan numéro" de ses bons amis, et surtout de ses enfants! Le triathlon lui ouvre tout un monde : les voyages, les parents solidaires qui encouragent leurs enfants, le plaisir de la photographie pour offrir des souvenirs impérissables aux gens qu'ils aiment. Riche de toutes ces belles expériences, Pascal roule maintenant par pur plaisir. Qu'il s'agisse d'une escapade cycliste en amoureux ou d'une ride corsée avec le CCHR, Pascal a désormais la sagesse de rouler dans le moment présent et d'apprécier la vie.

Généreux et sensible aux autres, il a le don de faire naître des passions et de croire en son prochain. Pas étonnant que la communauté cycliste lui fasse confiance! Il fait preuve de générosité en appuyant les jeunes de la Commission scolaire pour le Grand Défi, il commandite plusieurs clubs cyclistes de la région pour favoriser la pratique du cyclisme et il est toujours partant pour participer à des initiatives originales! Venez passer cinq minutes à jaser avec lui à la boutique, et vous repartirez avec le rêve d'accomplir un Ironman, de conquérir un GranFondo ou d'amasser des fonds pour une cause qui vous tient à cœur.

Vous êtes curieux de connaître ses aspirations pour la saison 2018? Lisez ce qui suit et laissez-vous inspirer au passage! Fidèle à lui-même, Pascal a répondu à nos questions avec authenticité et spontanéité.

1- Quelle est votre musique préférée pour l'entraînement?

Pour m'entraîner, j'aime bien la musique Electro House. C'est une musique qui me stimule et qui me donne toujours envie de franchir la ligne…vous savez, là où ça commence à faire mal! Un peu de souffrance dans les entraînements est toujours une petite formule gagnante. Relive Ultra Miami 2012/2013 est sans aucun doute mon aftermovie préféré. Je l’écoute avec le volume à fond!

(Le Ultra Music Festival rassemble les meilleurs DJ pour une tournée mondiale. Les vidéos YouTube dont Pascal parle présentent l’ambiance et l’énergie qui régnaient lors des éditions qui ont eu lieu à Miami en 2012 et en 2013.)

2- Pour quel modèle de base d'entraînement avez-vous opté?

Je pédale présentement sur la base d'entraînement de Tacx, plus précisément le modèle Flux. Depuis la création de Zwift, j'ai repris goût à l'entraînement intérieur. J’avoue que j’avais perdu ma motivation à pédaler à l’intérieur depuis plusieurs années.

3- Quel est votre objectif pour la saison 2018?

En vue de la prochaine saison, j'ai mis toutes les chances de mon côté en choisissant de recourir aux services d’Yvan Campbell. Il m’a conçu un programme de remise en forme personnalisé et il assurera mon suivi tout au long de la saison hivernale. J'ai le goût de retrouver le plaisir d'être en forme et de m'amuser comme dans mes belles années.

Je suis inscrit au Grand Fondo de New York qui aura lieu en mai 2018. Mon but pour cette course est simplement de rouler sur le même parcours que mon frère et ma sœur. En plus, Stéphane, mon beau-frère, et Janie, ma belle-sœur, seront aussi du rendez-vous.

En août 2018, je serai de retour sur le circuit Ironman, puisque je participerai au Ironman 70.3 du Maine avec ma fille Camille qui aura 18 ans! Nous ferons une équipe père-fille du tonnerre et nous avons bien l'intention de donner du fil à retordre à nos compétiteurs! :)

Pour terminer ma saison 2018, je songe à prendre part à un autre Ironman 70.3 qui se déroulerait dans le Sud! Je me vois déjà prendre le départ sur la plage et nager dans de belles petites vagues!

4- Êtes-vous du type rouleur, grimpeur ou "sprinter"?

Pendant « mes meilleures années », j'adorais grimper une montée et me faire souffrir. J'étais un poids plume à cette époque, et c'est là que je pouvais me frotter aux meilleurs! Sinon je pense que je suis complet sans exceller dans un des trois volets. En raison de mes nombreuses blessures, j'ai perdu beaucoup de force musculaire. Depuis quelques années, je me fiais seulement à mon talent et à mon expérience du passé, mais aujourd'hui, c’est une autre histoire... Une simple ride de 60 km est très dure physiquement, et je n'ai aucun plaisir. Voilà pourquoi j’ai embauché un entraîneur pour me préparer à affronter ma saison 2018.

5- Votre collation préférée pour la récupération?

Quand j'étais plus jeune, après une course ou un entraînement, je considérais qu’il n’y avait rien de meilleur qu'un très grand verre de Pepsi pour une récupération rapide, et c'était si bon...!

Aujourd'hui, je ne bois plus de boissons gazeuses, alors j’opte pour un bon thé glacé au citron qui comble ma soif à la fin de l’entraînement.

6- Quelle couleur de maillot vous permet de vous sentir rapide et invincible à vélo?

Le rouge et le blanc sont les couleurs que je préfère pour mon maillot et mon cuissard.

7- Quel événement cycliste vous a fait vivre les plus belles émotions fortes?

Plusieurs événements sont gravés dans ma mémoire. Notamment, le simple fait de prendre part à des courses avec mon grand frère lorsque nous étions dans la vingtaine. À mes yeux, c’était des moments grandioses que nous partagions! Imaginez comment je me sentais : le petit frère qui suit son grand frère dans des courses très relevées! Ce sont de beaux moments dont je me souviendrai toujours!

Un autre accomplissement marquant fut mon premier Ironman 70.3, au Timberman, en 2009. Un an avant l’épreuve, je ne savais même pas nager et je n’étais pas habitué à la course à pied! Pourtant, j’ai réussi à travailler fort et à m’amuser le moment venu. Lorsque j'ai franchi le fil d'arrivée, rien ne peut décrire le sentiment que j’ai ressenti!

Ma plus longue journée en vélo fut le Death Valley Ultra Century, une ride de 232 km dans le désert du Nevada, aux États-Unis. Le paysage était à couper le souffle et la chaleur intense nous donnait l’impression de rouler dans un sauna. Cette épreuve constituait un objectif que je souhaitais atteindre après avoir vécu trois mauvaises saisons causées par des blessures majeures. Tout un come back digne d’un phénix qui renaît de ses cendres!

8- Quelle montée vous fait le plus souffrir?

  1. a) la Joyhill
  2. b) la Coveyhill
  3. c) la Scenic Road
  4. d) le Chemin de la montagne

Pour la montée, je vote pour Scenic Road. Chaque fois que nous gravissons cette montée dans le cadre des randonnées du club cycliste, c’est toujours vers la fin d’un parcours, donc nous avons déjà 100 km dans les jambes!

Ma montée la plus stressante a été sans l’ombre d’un doute l’ascension des « Portes de l’enfer » dans le désert de Death Valley. Il s’agit d’une montée de 13 km, mais nous avions déjà parcouru 200 km. La fatigue se faisait ressentir dans mes jambes!

9- Êtes-vous du type "bas courts" ou "bas longs"?

Je suis présentement du type bas longs. J’aime bien la mode, comme mon ami Steve Trinque! De plus, les paroles d’un client me reviennent souvent en tête… Il disait toujours : « Je ne suis peut-être pas bon en vélo, mais maudit que je parais bien! » Hi hi hi! Je me dis qu’il faut bien s’amuser, alors je suis les tendances et j’aime bien ajouter une petite touche de nouveauté à mes tenues cyclistes.

10- Vous désirez vous gâter après avoir fourni de gros efforts pendant une longue randonnée. Vous optez pour quoi?

Spontanément, je peux vous avouer que ma gâterie préférée est sans aucun doute une délicieuse pizza!

11- Avez-vous un message à lancer au peloton?

La seule chose que j’aimerais vous dire c’est de vous faire confiance! Osez vous joindre au groupe plus rapide. Arrêtez de dire que c’est trop vite sans jamais avoir tenté le coup. Évitez d’entretenir le discours intérieur : « Je ne serai pas capable de suivre le groupe. » Tout passe par le mental! Si votre tête va bien, vous allez réussir tout ce que vous voulez.

La moyenne du groupe, la vitesse la plus élevée, le dénivelé... Lâchez prise sur tous ces paramètres et arrêtez de vous comparer. Le secret c’est de s’amuser avant tout! Avec cette attitude, vous passerez une très belle saison de vélo 2018! On se voit sur Zwift cet hiver?

En terminant, nous espérons que cette incursion dans l'univers de notre « Pascal national » vous a plu! Évidemment, nous le remercions d'avoir pris le temps de se prêter au jeu! Maintenat, c'est à vous de jouer! Joingnez-vous à la belle gang qui roule déjà sur Zwift! Vous seriez surpris de constater à quel point il est facile d'être discipliné lorsque votre base TACX vous attend au sous-sol ou dans le garage. À bientôt! 

Bon entraînement!

December 03, 2017

1 Comment


Respirer le bonheur à vélo...même l'hiver

Pour maintenir la motivation cet hiver, l'équipe Vélozone a cru bon de vous présenter les profils de cyclistes inspirants qui continuent de rouler même l'hiver! Quoi de mieux pour renforcer l'esprit d'équipe que d'en apprendre un peu plus sur vos amis co-cyclistes?

Aujourd'hui, nous vous présentons une fusée qui en était à sa première saison officielle en 2017. Cette femme optimiste et énergique porte la tresse de cycliste comme nulle autre! Eh oui, nous parlons de Nathalie Van Acker!

Nathalie enfourche son premier vélo de route à la fin de l'été 2016 sans trop savoir où cet achat l'amènera, puis elle a le coup de foudre! En 2017, elle s'épanouit dans ce nouveau sport, tant avec les membres du Club cycliste du Haut-Richelieu qu'avec ses amis qui lui font découvrir les belles routes du Maine, aux États-Unis. Elle se démarque à un point tel que le Comité d'administration du club décide de la nommer recrue de l'année!

Si vous avez la chance de rouler auprès d'elle un jour, vous constaterez que son sourire en dit long sur son amour du sport! Elle est radieuse, amicale et fonceuse! En plus, elle trouve le temps de cuisiner des boules d'énergie et des jujubes pour ses amies à l'occasion des grands événements cyclistes. Sa passion pour le vélo se traduit jusque dans ses belles tenues signées Vélozone, JolieRide Co., Peppermint, Assos, Betty Design, name it! Toute une collection BCBG (Bon Chic, Bon Genre)! Vous voulez en savoir un peu plus sur elle? Lisez ce qui suit.

 

1- Quelle est votre musique préférée pour l'entraînement?

Je n'écoute aucune musique pour le vélo.

2- Vous avez opté pour quel modèle de base d'entraînement?

J'ai choisi le TACX Vortex que j’ai trouvé à la Boutique Vélozone, et je me suis abonnée à Zwift.

3- Quel est votre objectif pour la saison 2018?

J’aimerais battre mon record de kilomètres parcourus. Au cours de ma première saison, j'ai roulé 4 350 km! J'espère bien en faire 5 000 km en 2018! C’est un beau chiffre non?

4- Êtes-vous du type rouleur, grimpeur ou "sprinter"?

Je suis moyennement du type grimpeur, mais j’aime également sprinter avec mes collègues du Club cycliste du Haut-Richelieu pour de petits segments!

5- Votre collation préférée pour la récupération?

Les barres aux figues

6- Quelle couleur de maillot vous permet de vous sentir rapide et invincible à vélo?

Rouge

7- Quel événement cycliste vous a fait vivre les plus belles émotions fortes?

Le Défi du Parc de Shawinigan, mais j'ai bien aimé aussi l’Échappée belle, un événement cycliste réservé aux filles.

8- Quelle montée vous fait le plus souffrir?

a) la Joyhill

b) la Coveyhill

c) la Scenic Road

d) le Chemin de la montagne

9- Êtes-vous du type "bas courts" ou "bas longs"?

Bas courts

10- Vous désirez vous gâter après avoir fourni de gros efforts pendant une longue randonnée. Vous optez pour quoi?

J'opte pour une bière froide avec des croustilles.

11- Avez-vous un message à lancer au peloton?

« J'ai déjà hâte de vous retrouver la gang du CCHR! Venez rouler sur Zwift en attendant le printemps, car c’est vraiment génial!  Je roule déjà avec ma partner Anne Leblanc et une nouvelle partner virtuelle : Isabelle Brault, la copine de  Nicolas Trépanier. »

C'est déjà tout! Nous remercions Nathalie d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Si elle a piqué votre curiosité, vous pouvez la suivre sur Instagram @natvanacker et sur Zwift. Prenez note que si elle ne roule pas, c'est qu'elle est probablement partie courir... Essayez de la rattraper sur Zwift! Elle sera ravie de vous encourager!

Nath, on se retrouve dès le mois d'avril au CCHR! À bientôt. :)

Bon entraînement à tous!

 

November 28, 2017

1 Comment


En roulant avec les meilleurs, on s'améliore!

Votre nostalgie de la belle saison s'accroît à mesure que le mercure baisse? Sachez que vous n'êtes pas seul! L'équipe Vélozone tient à garder l'esprit d'équipe bien vivant en vous dévoilant le plan de match de nos amis cyclistes pour l'hiver. Ce n'est pas parce qu'on roule dans notre petit chez soi qu'on ne peut pas s'inspirer des autres pour rêver grand!

Aujourd'hui, nous vous présentons Sylvain Normand, membre du Club cycliste du Haut-Richelieu (CCHR). Assiduité, persévérance et grande classe sont des mots qui évoquent le valeureux cycliste qu'est Sylvain. Il a progressé énormément depuis qu'il a pris de bonnes décisions pour sa santé et qu'il roule parmi nous! Prioriser les saines habitudes de vie, c'est toujours payant! Sa présence au sein du peloton est très appréciée, et il a même remporté le prix du cycliste s'étant le plus amélioré en 2017.

Pas surprenant que Sylvain ait fait autant de progrès, puisqu'il roule énormément! Tout le monde sait qu'il apprécie les balades en toute quiétude avec sa conjointe autant que les randonnées relevées du CCHR. L'été, il s'aventure avec optimisme et enthousiasme dans toutes les randonnées proposées par le club, mais saviez-vous que Sylvain roule également l'hiver sur sa base d'entraînement TACX?

Voici quelques faits saillants au sujet de notre sympathique co-cycliste qui a répondu à nos questions avec spontanéité et franchise.

1- Votre musique préférée pour l'entraînement?

Je préfère me passer de musique. La trame sonore de Zwift me suffit! 

2- Votre solution pour l'entraînement intérieur?

J'ai opté pour un TACX Smart Trainer avec un abonnement à Zwift. Un conseil : ça prend une mascotte!!!

3- Votre objectif pour la saison 2018?

Je serais heureux de parcourir 5 000 km au cours de la saison.

4- Êtes-vous du type rouleur, grimpeur ou "sprinter"?

Tout le monde le sait... je me considère moyen dans tout.

5- Votre collation préférée pour la récupération?

Il faut récupérer ????

6- Quelle couleur de maillot vous permet de vous sentir rapide et invincible à vélo?

La couleur qui fit avec mon vélo (noir et orange), ou la couleur qui m'avantage malgré mon poids en début de saison! ;)

7- Quel événement cycliste vous a fait vivre les plus belles émotions fortes?

Ma randonnée Magog–Lac Mégantic avec le club cycliste!

8- Quelle montée vous fait le plus souffrir?

    b) la Joyhill

    b) la Coveyhill

      c) la Scenic Road

        d) le Chemin de la montagne

        9- Êtes-vous du type "bas courts" ou "bas longs"?

        Jusqu'ici, j'aime bien les bas courts pour le bronzage, mais l'an prochain, je vais lâcher mon fou et j'enfilerai des bas longs.

        10- Vous désirez vous gâter après avoir fourni de gros efforts pendant une longue randonnée. Vous optez pour quoi?

        Une bière froide, sans aucun doute!

        11- Avez-vous un message à lancer au peloton?

        Ça a été un plaisir de rouler avec le groupe du Club cycliste du Haut-Richelieu cet été et vous allez être obligés de m'endurer encore la saison prochaine! Dans les côtes, Édith Gagnon et moi n'avons pas dit notre dernier mot! LOL Merci de vos encouragements! 

         

        Merci Sylvain pour tes réponses et tes encouragements! Nous te suivrons sur Zwift cet hiver et nous savons que nous te retrouverons en grande forme en 2018 grâce à ton TACX! Vous pourrez rouler avec Sylvain Normand dans le Club cycliste du Haut-Richelieu dès le mois d'avril! En attendant, foncez sur votre rouleau! À bientôt!

        Bon entraînement!

         

         

        November 25, 2017

        1 Comment


        Steve qui ROULE n’amasse pas mousse…

        Sans plus tarder, nous vous présentons le profil du premier cycliste ayant accepté de faire partie de notre série visant à rapprocher les cyclistes cet hiver. Il s'agit du profil de Steve Trinque, président et chef de la direction à MXO agence totale et coureur cycliste à ses heures dans l'équipe de course MXO.

        Ce n'est pas d'hier que Steve en pédale un coup! Cette passion lui a fait vivre des émotions fortes assez tôt, puisqu'il a participé à de nombreuses courses fédérées au cours de sa jeunesse. Après quelques années hors du circuit pour fonder une famille solide et bien établir son entreprise, Steve effectue un retour à la course en 2016.

        Steve est motivé par le dépassement de soi. Discipline, détermination et puissance sont des mots qui résument bien le volet cycliste de sa vie. La présence de son épouse et de ses enfants à ses courses pourrait bien être l'arme secrète qui le propulse vers ses objectifs! Lorsqu'on est porté par les ailes de l'amour familial et de l'ambition, ça donne le goût de foncer dès que le signal du départ retentit.

        Pour vous donner l'occasion de mieux connaître les cyclistes de la série Comment briser l'isolement hivernalnous leur avons demandé de répondre à quelques questions. Ainsi, vous aurez peut-être envie de les suivre sur Zwift et de les encourager! Grâce à cette initiative, nous souhaitons favoriser l'esprit d'équipe au sein du grand peloton Vélozone dont nous faisons tous partie! Gageons que certaines réponses sauront vous décrocher un sourire! Steve s'est généreusement prêté au jeu.

        1- Votre musique préférée pour l'entraînement?

        Avec un ordi branché sur Zwift et un téléviseur devant moi, ça va de séries ou documentaires sur Netflix pour les séances plus relaxes à me brancher sur VEVO (chaîne Youtube avec Vidéoclip)… Et bien des séries de nos amis britanniques de GCN (Global Cycling Network).

        2- Votre solution pour l'entraînement intérieur?

        Un Tacx Vortex Smart, le tout branché sur Zwift! Je peux y programmer mes entraînements personnalisés recommandés par mon entraîneur, André Breton. Pour le prix, cette base d’entraînement fait vraiment bien le travail!

        3- Votre objectif pour la saison 2018?

        Ouf… après un retour à la compétition il y a 2 ans, en cyclisme sur route, après près de 25 ans de retraite, j’ai enfin retrouvé mes repères. Il faut dire que les gars roulent vraiment vite. La moyenne de vitesse en Maître B (40-49 ans) est plus rapide maintenant que lorsque je roulais junior et Senior dans les années 90…

        Alors que j’étais un coureur de critérium à l’époque, je pense que j’ai perdu de mon insouciance d’antan qui me faisait prendre les risques nécessaires en course dans les derniers tours pour bien me positionner…

        Ainsi, en 2018, je vais me  concentrer sur les CLM (contre la montre), en particulier le Championnat du Québec et je vais aussi faire quelques Duathlons, choisir quelques Critérium, pour le fun et mon gros objectif, c’est de faire enfin de la Piste, à Bromont.

        4- Êtes-vous du type rouleur, grimpeur ou "sprinter"?

        Steve qui ROULE n’amasse pas mousse…

        5- Votre collation préférée pour la récupération?

        Le lait au chocolat!

        6- Quelle couleur de maillot vous permet de vous sentir rapide et invincible à vélo?

        Noir!

        7- Quel événement cycliste vous a fait vivre les plus belles émotions fortes?

        N’importe quelle course à laquelle je participe! En particulier un CLM, seul avec sa propre souffrance, toujours à la limite, c’est ce qui me plaît le plus. Aussi, de conquérir un segment Strava pour en obtenir le KOM… ça me plaît bien aussi. De l’orgueil mal placé? Nan… juste le goût d’être le plus rapide! 😉

        8- Quelle montée vous fait le plus souffrir?

          a) la Joyhill

            b) la Coveyhill

              c) la Scenic Road

                d) le Chemin de la montagne

                Je ne suis définitivement pas un grimpeur. Toutefois, dans le coin, je dirais que la Joy Hill à bloc n’a pas son pareil. Sinon, pas trop loin non plus, JayPeak me donne du fil à retorde.

                Cela dit… l’année dernière, avec Résovélo, nous avons fait un voyage en Provence… Une ride de 160 km traversant les gorges du Verdon avec 2 700 m de dénivelé dont un col qui a pris plus d’une heure à monter… Pour le plus pas grimpeur que vous pouvez imaginer, j’étais usé à la corde à la fin de la ride. Pour ceux qui connaissent le Suffer Score Strava, j’ai fini à 400. J’étais mort… mais en même temps extrêmement fier d’avoir réussi.

                  9- Êtes-vous du type "bas courts" ou "bas longs"?

                  Je suis victime de la mode… bas longs.

                  10- Vous désirez vous gâter après avoir fourni de gros efforts pendant une longue randonnée. Vous optez pour quoi?

                  Ce n’est jamais pareil… on dirait que tout dépendant de la sortie, mon métabolisme ne m’envoie jamais le même signal… C’est parfois un gros steak, une salade de pâtes, un morceau de gâteau… Ça dépend du moment.

                  11- Avez-vous un message à lancer au peloton?

                  Si vous n’avez plus de temps pour faire du vélo… c’est que vous avez perdu l’équilibre.

                   

                  En guise de conclusion, nous tenons à remercier Steve pour sa générosité et sa spontanéité! Cet hiver, essayez de le suivre sur Zwift! Grâce à son TACX Vortex, de nombreux kilomètres l'attendent avant la belle saison. Encouragez-le dès le début de la saison de course en avril 2018, alors qu'il roulera aux côtés de ses coéquipiers de l'équipe MXO. Enfin, si vous souhaitez le rencontrer, n'hésitez pas à vous rendre aux rendez-vous cyclistes du Haut-Richelieu l'été prochain, une initiative dont il est l'instigateur. Il roule également dans le club Résovélo!

                  Bon entraînement!

                  November 20, 2017

                  1 Comment


                  Comment briser l'isolement hivernal?

                  Brrrrr... L'air extérieur vous donne des frissons? Vous appréhendez les longs mois de solitude qui s'annoncent? Pourtant, la fin de la saison de vélo est un moment où tous les espoirs sont permis, puisqu'elle marque le début d'une meilleure saison à venir. Voyez l'hiver comme une occasion en or de vous améliorer!

                  Comment allier grandes ambitions, discipline et résultats? Il vous suffit de planifier, puis de pédaler à la hauteur de vos attentes! Simple à dire, mais pas toujours facile à concrétiser. Cependant, au cours des dernières années, d'excellents outils ont gagné le cœur des cyclistes en raison de leur efficacité et de leur convivialité. En effet, saviez-vous que nous sommes de plus en plus nombreux à continuer d'assouvir nos instincts cyclistes même en hiver grâce aux bases TACX et au logiciel Zwift? Ces deux outils d'entraînement intérieur vous permettront de rejoindre un peloton virtuel constitué de vos amis et d'athlètes de partout dans le monde.

                  Qui l'eût cru? Briser l'isolement semble être LA variable qui rend l'équation de l'entraînement intérieur plus que positive. Il va sans dire que rouler avec d'autres augmente la motivation, mais Zwift nous permet également de reconnecter avec nos co-cyclistes, de créer des entraînements personnalisés et de suivre l'évolution de nos performances avec précision. La majorité des cyclistes ayant opté pour cette solution sont devenus accros sur-le-champ!

                  L'équipe de la Boutique Vélozone s'est donné comme mission de faire tomber les murs qui nous séparent les uns des autres. Au cours des prochaines semaines, nous vous présenterons une série de profils de différents cyclistes qui, comme vous, aspirent à une meilleure forme physique, souhaitent renforcer leur motivation et veulent atteindre leurs objectifs pour 2018. Qui sont-ils? Quels sont leurs secrets et leurs stratégies? Il vous suffit de surveiller notre page Facebook et notre compte Instagram pour le découvrir.

                  D'ici là, enfourchez votre vélo et préparez-vous à rejoindre le peloton sur Zwift!

                  Bon entraînement!